Imposition du micro-entrepreneur (régime micro-fiscal et social)

Sur le plan fiscal, le micro entrepreneur a le choix entre le régime classique et le régime optionnel de versement libératoire. L'objectif de ce régime est de lui permettre d'alléger ses déclarations fiscales et la comptabilité de son activité.

Le régime du micro-social simplifié permet au micro-entrepreneur de payer ses cotisations en fonction de son chiffre d'affaires. En effet, il s'agit d'appliquer au chiffre d'affaires mensuel ou trimestriel un taux de cotisations qui varie selon l'activité exercée.

Où s'informer ?

Haut de page